MADININA – On l’Aime Ou On La Quitte

Samedi 22 Aout l’association IKIMA avait appelé tous les Martiniquais à marcher pour dire non aux attaques, aux propos et comportements racistes… contre le peuple martiniquais. 

Plusieurs personnes se sont rassemblées pour le départ de la marche au rond point « Nèg Mawon » l’un des symboles emblématique du DiAMANT la ville qui accueil de nombreux touristes grâce au succès de son Rocher

Plusieurs prises de parole ont eu lieu à l’arrivée de cette marche de plus de  4 Km qui commençait au  rond point du Nèg Mawon pour se terminer au Mémorial du Cap 110

Cette marche fait suite à l’arrestation de 2 personnes interpellées par les gendarmes pour injures raciales et incitation à la violence dans la Ville du Diamant. 

Rappelez-vous : Les faits remontent au dimanche 26 Juillet 2020 quand  un jeune Diamantinois  fête son anniversaire en famille dans une ambiance de circonstance, mais qui apparement ne convient pas à une voisine venue de L’Hexagone qui filme la fête puis diffuse les images sur sa page Facebook. Cette voisine mécontente de la musique et de l’ambiance proche de son lieu d’habitat diffuse cette vidéo qu’elle accompagne de propos racistes et haineux vis-vis du peuple martiniquais et de l’être humain en général.

À la suite du poste de sa vidéo, un homme décide de lui donné des conseils de fabrication de cocktail molotov pour qu’elle puisse s’en servir contre ce voisin qui fêtait son anniversaire en famille. 

La diffusion de cette vidéo accompagnée des propos racistes envers les noirs et les martiniquais a provoqué des réactions de colère, et plusieurs personnes étaient présentes le Lundi 27 Juillet jusqu’à 21h00 devant la gendarmerie de la ville du Diamant pour exiger l’arrestation de ces 2 personnes.

Des plaintes ont été déposées par les habitants du Diamant y compris celle du jeune qui fêtait son anniversaire et de HUGUES TOUSSAY Maire de la ville qui est venue en personne à la gendarmerie du Diamant porter plainte suite aux propos « inqualifiables venus d’une personne » pour trois motifs : propos racistes, appel à la violence physique et l’idée de vouloir déboulonner le Neg Mawon à l’entrée de la commune.

La marche du samedi 22 Aout était un moyen d’interpeller la population martiniquaise sur les propos et comportements inacceptables qu’il faut bannir définitivement de la Martinique. 

A cette occasion quelques militant(e)s ont pris la parole devant un public très à l’écoute des discours de tout un chacun. 

La Mobilisation en Images avec Christian pour #lateamDK

Images Gina
Images Christian #lateamDK
Images Christian #lateamDK
Images Christian #lateamDK

SOYEZ CONNECTÉS à #LAKTU MILITANTE ET CULTURELLE en 1 CLIC via l’APPLICATION OFFICIELLE TÉLÉCHARGEZ L’#APPLIDK

Next Post

PROCÈS DE LA HONTE 27082020 #MADA - 1 MOBILISATION QUI PROMET

mer Août 26 , 2020
Share on Facebook Tweet it Share on Reddit Pin it Share it Email « PROCÈS de la HONTE… » sont les mots employés par les avocats de #KÉZIAH #DENZEL #LOULOU #ESAÏ qui sont attendus ce Jeudi matin 8h au Tribunal de FDF On pourra se dire peut être qu’ils ne l’ont pas […]

MOBILIZASYON / RDVS

#LAKTU

Le ZAPPING de #DK

#FLASHDK

#KONVERJANS

#CQFD de l'ÉTAT KOLONYAL

#KULT