CRIMES ET DÉLITS INSTITUTIONNELS SYSTÉMIQUES

Depuis plusieurs années les forces de répressions coloniales multiplient les crimes, assassinats, infractions et délits dans les colonies (Martinique, Guadeloupe, Guyane, Mayotte, Réunion, Nouvelle-Calédonie…)
sans subir la moindre sanction.

CHUUUT !! POLICIERS ET GENDARMES TUENT EN TOUTE IMPUNITÉ DANS LES COLONIES, DANS LE SILENCE MÉDIATIQUE ASSOURDISSANT.

DÉLIT n°1 : UNE FEMME GENDARME TIRE 3 FOIS DANS LE DOS D’UN HOMME ÂGÉ DE 52 ANS

Le 3 Septembre 2020 JUDES PASTEL un homme âgé de 52 ans a été atteint par 3 balles dans le dos tirées par une Femme gendarme dans la commune de RIVIÈRE-SALÉE.
Des témoignages racontent que cet homme voulait protéger sa famille et ses biens de petits délinquants qui voulaient semer la pagaille dans la commune, et que la femme gendarme aurait tiré sans sommation.

Ces témoignages ont été contestées par le Procureur de la République RENAUD GAUDEUL, qui dans la presse a déroulé une autre version présentée par les gendarmes qui prétendaient que l’homme était muni d’un coutelas et a porté un coup extrêmement violent avec le plat de la lame sur la tête d’une femme, âgée de 20 ans, qui s’était aussitôt effondrée au sol.

Très rapidement la famille de la victime atteinte des 3 balles a fait un démenti pour rétablir la vérité sur ce qui s’est passé le 3 Septembre 2020 à Rivières-Salée.

SUITE À SES ACCUSATIONS, JUDES PASTEL A PORTÉ PLAINTE POUR TENTATIVE DE MEURTRE.

LES POPULATIONS DES COLONIES ONT TOUJOURS ÉTÉ LES VICTIMES DES CRIMES DES FORCES DE L’ORDRE COLONIAL.

Que ce soit lors des grèves des travailleurs, les mobilisations des ouvriers, les mouvements indépendantistes et rassemblements des personnes qui défendent leurs droits légitimes… le système du maintien de l’ordre a fait énormément de désordre et de crimes contre l’humanité.

DÉLIT n°2 : TROIS GENDARMES EN CIVIL TUENT UN CYCLISTE.

Le 8 Octobre 2020 trois gendarmes en civil et alcoolisés percutent violemment un Cycliste dans un accident de circulation à Vieux-Fort en Guadeloupe. La victime âgé d’une cinquantaine d’années n’a pas survécu au choc frontal et meurt après avoir été secouru par les urgences.

Suite au meurtre fait par le gendarme alcoolisé qui conduisait le véhicule, le Procureur de la République de Basse-Terre annonce sur les médias que ce militaire reste libre et sous contrôle judiciaire jusqu’à sa convocation devant la justice.

CETTE MESURE PRISE PAR LE PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE EST-ELLE ACCEPTABLE ?
IL Y-A-T’IL DU 2 POIDS 2 MESURES ?

D’AUTRES CAS SIMILAIRES, ET UN TRAITEMENT TOTALEMENT DIFFÉRENT DE CELUI DU MILITAIRE
QUI A TUÉ LE CYCLISTE .

https://actu.fr/ile-de-france/chelles_77108/chelles-condamnation-a-minima-pour-avoir-mortellement-ecrase-une-cycliste-de-72-ans_36608315.html

UN GENDARME A ÉTÉ CONDAMNÉ À 3 ANS DE PRISON, DONT 16 MOIS DE PRISON FERME.

https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/province-sud/boulouparis/accident-mortel-boulouparis-gendarme-au-bord-retraite-condamne-seize-mois-prison-ferme-789301.html

DÉLIT n°3 : 3 ANCIENS FONCTIONNAIRES DE LA BRIGADE DES STUPÉFIANTS ONT ÉCOPÉ DE 12 MOIS DE PRISON AVEC SURSIS, SANS INSCRIPTION AU CASIER JUDICIAIRE.

Le 28 Septembre 2020 CHRISTIAN LE GJ ( lanceur d’alerte ) a été appelé à comparaître pour une vidéo montrant des violences policières, suite à une plainte déposée par le commandant de la Police Nationale de Fort-de-France. Mais durant le procès, il a été révélé que le plaignant a un casier judiciaire ouvert et qu’il a été condamné à la suite d’une affaire d’extorsion de près de 100 000 € qu’il aurait saisi dans un trafic de drogue avec d’autres complices.

Ce commandant de police qui a été condamné pour des délits et infractions graves, est toujours en fonction, alors qu’il devait être révoqué purement et simplement de la police nationale comme le réclamait l’avocat général de l’audience du 10 Avril 2014. Mais pour CHRISTIAN GJ qui n’a pas de casier judiciaire ouvert ni de problème avec la justice, le Procureur a réclamé des lourdes peines allant jusqu’à 12 mois d’emprisonnement, 70 000 € d’amendes pour refus des dons de codes d’accès de ses appareils (Ordinateurs et téléphones portables), et 2000 € d’amendes pour le plaignant, + interdiction de manifester devant le Tribunal de Fort-de-France .

Contrairement aux sanctions pénales que le Procureur a demandé pour CHRISTIAN GJ, les révocations qui n’ont pas été retenues pour extraire le commandant de la police nationale, démontre parfaitement le déni systémique appliqué par la justice coloniale pour maintenir le désordre institué en Martinique.

NI LES MILITAIRES, NI LES GENDARMES, NI LES POLICIERS N’ONT D’IMMUNITÉ, MAIS ILS AGISSENT EN TOUTE IMPUNITÉ.

Ils font des contrôles routiers contre l’alcoolémie, des contrôles contre les anti-masques, des contrôles contre ceux qui refusent l’ordre colonial établi , des mises en gardes à vues, ils distribuent des amendes… Mais quand vont-ils se contrôler eux mêmes, et également contrôler leurs collègues pour faire cesser le désordre institutionnel ?

Force est de constater les traitements de faveurs qui s’appliquent systématiquement pour des représentants des forces de l’ordre qui transgressent les lois, les nouvelles générations ne se sentent plus en sécurité et protégé par les agents qui dans le passé ont déjà tué, volé, violenté, agressé des êtres humains, et qui ont des propos et comportements racistes colonialiste contre ceux qui défendent leur humanité. Ils n’ont aucune confiance en cette justice qui ne rend pas justice mais qui opprime ceux qui refusent les soumissions et dominations.

Cette jeunesse conscientisée qui est déjà en résistance à l’oppression et en légitime défense face à la répression construira son avenir décolonial pour pouvoir vivre dans un meilleur modèle de société.

FAITES-VOUS ENCORE CONFIANCE AUX REPRÉSENTANTS DE LA JUSTICE QUI NE RENDENT PAS JUSTICE, ET AUX REPRÉSENTANTS DU MAINTIEN DE L’ORDRE QUI EUX MÊMES BAFOUENT ET NE RESPECTENT PAS LEURS PROPRES RÈGLES, LEURS ÉTIQUES, ET LEURS DÉONTOLOGIES ?

Next Post

ZÉRO CHLORDÉCONE ZÉRO POISONS.

mer Oct 28 , 2020
Share on Facebook Tweet it Share on Reddit Pin it Share it Email UN COLLECTIF CONTRE LES CRIMES ET LES GÉNOCIDES PAR EMPOISONNEMENT. Composé de plusieurs membres le collectif ZÉRO CHLORDÉCONE ZÉRO POISONS a toujours mener des actions contre l’empoisonnement et le crime colonial par le Chlordécone.  » ZCZP  » […]

MOBILIZASYON / RDVS

#LAKTU

Le ZAPPING de #DK

#FLASHDK

#KONVERJANS

#CQFD de l'ÉTAT KOLONYAL

#KULT