#NASYON A MOUN – l’ÉTHIQUE et le CHEMINEMENT de la #NAM

MANIFESTE de la #NAM

Vingt Huit Septembre Deux Mille Vingt

Conséquences de Déportations et d’Abominations des Colonisations,
NOUS PEUPLE des Colonies décidons
que les Pères Fondateurs de Ces Processus de Déshumanisations
n’ont plus à nous dire
ce qui est Bon pour NOUS.

Aussi vrai qu’il n’existe pas de races supérieures ni de races inférieures
il existe des êtres humains encore à ce jour étiquetés de minorités
alors qu’ils sont l’évidente MAJORITÉ
ceci est la réalité et ceci ne doit plus durer.
Il en résulte une diversité incontestable
Soumise à une prétendue supériorité quant à elle contestable.

L’Histoire lointaine et récente en témoigne,
il n’y a pas de possibilités de jouir pleinement de nos richesses culturelles
Et encore moins d’exprimer nos potentiels si nous espérons
bonté et bienveillance de ceux qui nous ont opprimé.

Nous sommes LES CONSÉQUENCES d’une des périodes
les plus sombres de l’histoire de l’HUMANITÉ…
Période encore fraîche tant les stigmates sont palpables…

Nous ne referons pas l’histoire
mais nous la connaissons
et nous savons ce que nous ne voulons plus voir.
Notre défi de toujours
et encore à ce jour
est de vivre ensemble …
Il nous appartient de définir
comment nous pourrons donner
le meilleur de NOUS
pour le bien de TOUS…
Ceux qui n’œuvrent pas pour le bien de TOUS
sont contre NOUS
nous devons les combattre avec ferveur
Tout comme nous aimons ceux qui nous portent dans leurs cœurs

Nous veillons les uns sur les autres
nous Y puisons la force pour ne faire qu’UN face aux AUTRES

Les mains tendus sont coupées
Les voix qui s’élèvent, SONT étouffées
Ceux qui se dressent, SONT OPPRIMÉS
PARFOIS SUPPRIMÉS
L’heure n’est plus à demander
L’heure n’est plus à espérer
Le moment est venu d’EXIGER
Demander QUOI ? à QUI ? POURQUOI ?
NOS ACTIONS SONT DONC LÉGITIMES

A quoi bon vivre si notre VIVRE est écrit par ceux qui nous ont détruit …

Nous ne sommes ni Haine ni Colère
Mais nous ne sommes pas qu’Amour non plus
Nous nous battons par Amour
Nous défendrons par Amour
Nous donnons par Amour

Pour tous ceux qui se reconnaissent en NOUS
Les Êtres Humains
NOTRE HUMANITÉ N’EST PAS NÉGOCIABLE

1 DE L’ÉTHIQUE ET LA FORME

Alinéa 1De l’ÉTHIQUE : la « #NAM » proclame que :
 » Chaque ÊTRE HUMAIN a le devoir de veiller à sa dignité et son épanouissement répondant à ses intérêts respectifs au sein de l’espace dans lequel il vit.
La SOUVERAINETÉ de cet espace doit préserver et assurer au PEUPLE le RESPECT de son HUMANITÉ. « 

Alinéa 2 De la forme : la #NAM est 1 MOUVEMENT de CONVERGENCES (#KONVERJANS) des luttes axé autour d’une éthique qui garantie la bonne foi des réflexions et actions menées en son nom.
Il est composé de dynamiques internes (membres exclusifs ou non) et externes (membres indépendants) qui s’accordent à mettre en œuvre et réunir les conditions nécessaires à l’épanouissement du PEUPLE, ainsi qu’à son « BIEN ÊTRE ».

Alinéa 3 La Conjugaison de l’ÉTHIQUE et de la FORME illustre « l’ÉTAT d’ESPRIT de la #NAM » :
La #NAM se vit, se transmet et se défend.

2 DES AXES MAJEURS

LUTTES avant tout, car « seule la lutte libère… » disait #SANKARA

Alinéa 4 LUTTER contre toutes formes d’oppressions et d’asservissements qui privent de dignité.

Alinéa 5 LIBÉRER les énergies et potentiels respectifs en s’affranchissant de toutes règles qui limitent le développement d’un pays dans l’intérêt du PEUPLE.

Alinéa 6 BÂTIR en faisant fructifier l’intelligence collective afin de garantir au PEUPLE une prospérité dans la sérénité.

3 DES CHAMPS D’ACTIONS

Alinéa 7 Notre Périmètre Géographique de prédilection est celui des départements et territoires français d’OUTRE MER.
* Toutes PERSONNES PHYSIQUES/MORALES peut prôner les valeurs de la #NAM et contribuer à son évolution au delà des DOM – TOM tant qu’elle en respecte l’ETHIQUE.

Alinéa 8 Tout domaine qui défend, contribue ou diffuse notre éthique.

Alinéa 9 Toutes dynamiques qui visent à obtenir, mettre en place ou maintenir une souveraineté en accord avec notre éthique.

4 DES DISTINCTIONS

Nous distinguons 3 catégories majeures d’ÊTRES HUMAINS au sein d’une société de « HIÉRARCHISATION des ÊTRES » ceux qui font PEUPLE, les POPULATIONS et les ENNEMI(E)S du PEUPLE.

Alinéa 10 Par PEUPLE nous reconnaissons ceux qui prônent notre éthique, qui la défendent, la véhiculent, la diffusent, peu importe les moyens, les formes et les portées.
* Nous veillons à cerner ceux qui nourrissent opportunisme quête de pouvoir.

Alinéa 11 Par POPULATION nous désignons ceux qui ne prônent pas notre éthique et les valeurs qui en découlent.
* Nous rappelons toujours autant que possible à chacun, qu’il peut à tout moment faire jaillir son humanité jusqu’à ce qu’il en affiche clairement son refus.

Alinéa 12 Par ENNEMI(E)S nous identifions ceux qui s’opposent volontairement à l’encontre de notre éthique de manière directe ou indirecte.

  • Ce statut concerne dans un premier temps les organisations/entités/structures, puis les personnes qui en sont à l’origine ou à la base, qui assurent leurs fonctionnements et qui les protègent.
    Les mécanismes et systèmes contextuels sont les premiers responsables de la déshumanisation de masse.
  • Tant qu’une « implication volontaire » ou un « négationnisme humanitaire » n’est pas avéré, les statuts d’ennemi(e)s potentiel(le)s sont attribué(e)s à toutes personnes physiques/morales, qui cautionnent/participent/financent des schémas d’asservissements ou qui s’opposent à la souveraineté d’un PEUPLE / ÊTRE HUMAIN
    Des tentatives d’éveils doivent être répétées tant que cela est possible, tout comme pour la POPULATION, sauf si notre intégrité est menacée.

5 DE L’ORGANISATION DE LA FORME

5.1 DÉVOUEMENTS

Alinéa 13 Dans la continuité de l’Alinéa 3, il n’y a pas de cotisations obligatoires, ni de demandes d’adhésions protocolaires pour intégrer nos dynamiques internes/externes.

  • Ceux qui comprennent et adhèrent à notre éthique, la vivent pleinement et l’illustrent.
    C’est l’essence même de la démarche de ceux qui font PEUPLE.
  • Ceux qui se manifestent ou dont les implications sont portées à notre connaissance, peuvent tout naturellement trouver leurs places au sein des responsabilités et tâches à accomplir, nous pouvons aussi les y aider.
  • Ceux issus des dynamiques externes coordonnent autant que possible dans l’idée d’une dynamique globale.

Alinéa 14 Nous incitons le PEUPLE à être constamment ACTEUR de son ÉDUCATION, de sa DÉFENSE et de son DÉVELOPPEMENT.
* Cependant, tous peuvent apporter 1 soutien pour des actions ou mobilisations de manières ponctuelles, ou nous confier le pouvoir de les représenter par le biais de
 » POUVOIR PONCTUEL  » ou  » TEMPORAIRE « .

Alinéa 15 La #NAM, ne prône pas :
de dictatures mais des valeurs
d’autorités mais des choix
de supériorités mais des capacités
d’infériorités mais des limites
* Notre organisation s’articule autour de responsabilités
* La filialité axée sur l’éthique de la #NAM, nous assure un fonctionnement dans un la bienveillance car chacun est important.

5.2 RESPONSABILITÉS

Alinéa 16 Nos « dynamiques internes » sont animées par des hommes et des femmes dont la parité est proportionnelle à la volonté de chacun.
* Chacun peut cumuler des Responsabilités tant qu’il en assume l’efficacité.
* Les responsables des dynamiques externes sont mis en relation avec leurs homologues internes en fonction des besoins et de la nature des informations.


Alinéa 17 Les principales RESPONSABILITÉS sont les suivantes :
Légende des Responsabilités / Implications principales
* Libre choix de cumuler et de déterminer son implication à savoir dans la LUTTE et la CONSTRUCTION
VERT = COMMUNICATION
JAUNE = ACTION
ROUGE = COMMUNICATION + ACTION
les ÉCLAIREURS : qui transmettent les informations sans obligations d’implications, ils peuvent faire l’objet de travaux de recherches à la demande des autres équipes.
les LANCEURS d’ALERTES : qui éveillent sur les sujets, rassemblent/opposent les informations, alertent sur la nécessité de mettre en œuvre une mobilisation/opération urgente, ils impliquent une prise de position et une maîtrise des sujets.
Ils effectuent un travail de décryptage qui rend l’information accessible à tous.
les RELAIS : contribuent à la propagation des campagnes/bulletins d’informations.
les OBSERVATEURS : qui sont missionnés pour des missions spécifiques.
les COMMUNIQUANTS : influenceurs, chroniqueurs, portes paroles et autres personnes habilités à communiquer.
les ACTEURS : ils entreprennent et participent/animent la vie sociétale aux travers des projets, les font vivre et sont impliqués dans les actions.
les PROTECTEURS : ils ont en charge la protection des acteurs de terrain.
les COORDINATEURS : ce sont les référents par domaines/secteurs/régions, chargés également des relations entre les équipes, des évaluations sur l’éthique lors des prises de contacts.
Ils engagent leurs responsabilités quant à l’intégrité de ceux qui rejoignent les équipes respectives.
les MOTEURS DE DYNAMIQUES : ce sont les leaders, responsables de projets, chefs de groupes …

  • Dans la continuité de l’Alinéa 14, ils ne sont pas synonymes de pouvoirs, d’autorités ou dictatures.
  • Ils sont des démonstrations de constances, d’une disponibilité quasi-permanente et des exemples conjugués de sagesse, de clairvoyance et de détermination.
  • Ils leur appartiennent d’optimiser le potentiel de chacun, de veiller à l’intégrité physique et morale de ceux qui sont à leurs côtés.
  • Ils se doivent de faire autant que tous réunis si ce n’est autant.
  • Être dans la capacité d’assumer autant de responsabilités que possible, telles que citées précédemment.
  • Ils s’affichent clairement et portent les responsabilités des réflexions et des actions menées bien avant les autres.

5.3 DISCIPLINE

Dans LA LUTTE et LA CONSTRUCTION
Alinéa 18 « L’importance n’est pas QUI le fait mais que cela soit FAIT »

Alinéa 19 Aucune méthode ne prévaut sur une autre, chaque dynamique œuvre avec ses moyens, sa logistique, son temps et son nombre.

Alinéa 20 Les réflexions appelant à des décisions sont privilégiées par les échanges interactifs.
* Au minimum lors des ateliers et réunions virtuelles.
* Au mieux lors des rassemblements et rencontres.


Alinéa 21 Les communications d’informations entre les membres sont cadrées, restreintes et pertinentes.

  • Les espaces dédiés tels que les serveurs, forums, groupes SIGNAL/TELEGRAM servent à présenter une information ou des propositions pour préparer les réunions stratégiques (R.S).
  • Les espaces dédiés obéissent à des règles de sécurités en fonction de la sensibilité des échanges et des informations.
  • Il est de la responsabilités des initiateurs des R.S de décider de leurs natures (virtuelles ou réelles), de leurs statuts (privées ou publiques).
  • La gestion de ces espaces dédiés se fait dans la bienveillance, l’autonomie et l’initiative fondée sur l’éthique de la #NAM.

Alinéa 22 Les absents des R.S se conforment aux décisions prises.

Alinéa 23 La #NAM s’assure que l’éthique est au centre de toutes les décisions prises indiquées comme étant dans « L’intérêt Général » ou s’en rapprochant.

Alinéa 24 Toutes les personnes physiques/morales qui souhaitent porter contribution aux démarches et réflexions de la #NAM, s’assurent par bienveillance envers tous, d’être objectifs dans l’évaluation des capacités et compétences apportées, tout comme la pertinence et la crédibilité de leurs informations.

Alinéa 25 « Ce que l’on commence, on le termine »
* Toutes les dynamiques entamées sont assumées et encadrées par ceux qui en sont à l’initiative, de la création à l’aboutissement, que cela soit pour la réflexion autour de la conception d’un projet, ou la préparation stratégique d’une action jusqu’à sa concrétisation.
* Si les initiateurs des démarches ne peuvent les poursuivre, ils s’engagent au minimum à coordonner et accompagner autant que possible.

– Dans LA LUTTE
Alinéa 26 Le processus souhaité reste celui du dialogue, démonstration puis action/réaction.

Alinéa 27 Nous n’instrumentalisons ni haine, ni colère et ne laissons pas de place à égo et fierté.

Alinéa 28 Nous faisons preuve de bienveillance sur nos troupes, en prenant soin de toujours évaluer les risques à la hauteur des enjeux.
* Nous préservons les mères et pères de familles autant que possible, ainsi que les personnes « sensibles/fragiles ».

Alinéa 29 Dans la continuité de l’Alinéa 12, riposte et désobéissance sont des devoirs.
Alinéa 30 Les #CQFD (Ce Qu’il Fallait Démontrer).
* Nous faisons un travail pédagogique quasi quotidien afin de décrédibiliser les possibilités d’être caricaturés en expliquant « le comment du pourquoi » sur autant de supports que possible.

5.4 DÉPLOIEMENT

Alinéa 31 L’organisation se veut tentaculaire, gravitant autour de l’éthique fondamentale du mouvement.

Alinéa 32 S’appuyant sur l’Alinéa 19, nos réflexions/actions privilégient les stratégies et modes opératoires multiples.

Alinéa 33 Les luttes/défenses immédiates sont prioritaires.
* Nous veillons régulièrement à optimiser nos temps de réactions au même titre que nos moyens.

6 DES PROJETS COMMUNS VERS 1 BUT UNIQUE

6.1COHÉSION

Alinéa 34Chaque dynamique demeure autonome mais se doit d’agir dans une logique d’harmonisation spontanée..
* L’évidence d’une harmonisation des compétences est plus que nécessaire, par conséquent « le bon sens » donne lieu à la bonne volonté et l’implication de chacun dans la coordination, la transmission et l’optimisation des « DYNAMIQUES » de la #NAM.

Alinéa 35 Les ACTIONS de pressions/défenses pour les intérêts du PEUPLE doivent être en accord avec l’ÉTHIQUE de la #NAM.
Elles ne sont pas contraires, mais complémentaires et souhaitables aux démarches de dialogue entamées par les dynamiques internes ou externes de la #NAM.

6.2 ATTITUDES ET POSTURES

Alinéa 36 Aucun modèle de société n’existe sans les ÊTRES HUMAINS qui « lui donnent vie ».

Alinéa 37 Notre HUMANITÉ n’est pas négociable.

Alinéa 38 Nous répondons à la JUSTICE EXISTENTIELLE qui prévaut sur toutes les autres.

Alinéa 39 La JUSTICE EXISTENCIELLE donne légitimité à chacun le droit de défendre sa dignité par tous les moyens possibles, dès lors qu’il n’est pas à l’origine d’hostilité envers les autres.

Alinéa 40 Nous appliquons et nous nous conformons au DROIT exercé par la JUSTICE du pays tant qu’il ne porte pas atteinte à l’éthique de la #NAM.

Alinéa 41 Lorsqu’une forme d’oppression en vient à bafouer/menacer/blesser un ÊTRE HUMAIN, la JUSTICE issue de la SOUVERAINETÉ de son espace vital
doit sanctionner/punir l’origine de l’oppression; lorsque ce n’est pas le cas le PEUPLE a la légitimité d’appliquer LA JUSTICE EXISTENTIELLE.

Alinéa 42 Une oppression qui n’est pas neutralisée, est une oppression pour tout LE PEUPLE.

6.3 LE MARTEAU ET L’ENCLUME RÉUNIS

Alinéa 43 Notre IMPLICATION quadrille l’organisation de vie de chaque PAYS.
* Espace « POLITIQUE », ASSOCIATIONS, COLLECTIFS/MOUVEMENTS CITOYENS, ARTISANS, SECTEUR PRIVÉ/PUBLIC …, aucune possibilité n’est écartée tant que cela répond à l’éthique de la #NAM.

Alinéa 44 Quelque soit la souveraineté du PAYS, la #NAM s’implique dans les élaborations de projets d’organisations de la vie, et veille à leurs améliorations.
* Chaque dynamique peut y prendre part respectivement et collectivement

Alinéa 45 La #NAM veille à ce que chaque PAYS dispose d’alternatives par thématique, si les modèles d’organisations de vie respectifs existants ne sont pas les résultats fructueux de l’équilibre entre les besoins du PEUPLE et son ESPACE VITAL.

Alinéa 46 Notre indicateur et facteur déterminant dans les projets d’organisation de la vie, est le BIEN ÊTRE du PEUPLE en équilibre avec son environnement naturel.

7 SOUVERAINETÉ ET FILIALITÉ

Alinéa 47 La #NAM revendique qu’il n’y a qu’UN SEUL PEUPLE, et qu’il y a des ETRES HUMAINS Issus de Temporalités et Réalités Géographiques Distinctes que nous reconnaissons comme le « PEUPLE du … ».

Alinéa 48 La #NAM reconnait au PEUPLE des héritages historiques, culturels et ancestraux, des besoins et intérêts spécifiques, des pratiques diverses de sa spiritualité; tous/toutes sont légitimes tant qu’/ils/elles n’en effacent, minimisent ou supplantent aucun(e)s autres.

Alinéa 49 Par SOUVERAINETÉ, la #NAM entend et revendique que chaque PAYS a légitimité de DÉFENDRE/PRÉSERVER/DÉVELOPPER ses propres intérêts par le PEUPLE et pour le PEUPLE.

Alinéa 50La liberté des uns s’arrête là où la souveraineté des autres est menacée.

Alinéa 51 Chaque PEUPLE a le devoir de veiller à ce que les règles qui le régissent, servent ses intérêts pour son épanouissement et son bien être.

Alinéa 52 La #NAM reconnaît à chaque PAYS la possibilité d’une SOUVERAINETÉ PLEINE ou PARTAGÉE selon l’expression de la volonté du PEUPLE par les voies démocratiques.

Alinéa 53 La SOUVERAINETÉ PARTAGÉE se définie par le principe qu’une entité extérieure à un pays, prenne part aux décisions dans les intérêts de ce dernier.
* Dans ce cas les décisions prises doivent être autant bénéfiques pour le PEUPLE que dans le cadre d’un PAYS PLEINEMENT SOUVERAIN.

Alinéa 54 Chaque pays œuvrant pour la défense ou la prospérité de sa souveraineté, utilise/sollicite le fruit de l’intelligence collective, ainsi que les énergies et forces vives selon les bonnes volontés, les possibilités et besoins de chacun.

Alinéa 55 Nous œuvrons/veillons à une SOUVERAINETÉ BÉNÉFIQUE RESPECTIVE et COLLECTIVE, dans une filialité logique de partage de richesses, et de péréquation des forces.

NASYON A MOUN le 28/09/2020

Contact infos.nasyon@gmail.com
Pour Nous Rejoindre et Collaborer Cliquez içi

Next Post

L'HUMANITÉ NON NÉGOCIABLE

dim Nov 8 , 2020
Share on Facebook Tweet it Share on Reddit Pin it Share it Email DES MARTINIQUAIS SANCTIONNENT LE PRÉFET DE MARTINIQUE. Le samedi 7 Novembre, plusieurs personnes et organisations ont manifesté leurs oppositions contre le non respect des droits, les mesures abusives du confinement et le port du masque obligatoire. Les […]

MOBILIZASYON / RDVS

#LAKTU

Le ZAPPING de #DK

#FLASHDK

#KONVERJANS

#CQFD de l'ÉTAT KOLONYAL

#KULT