MEETING DES OUTRE MER AU MINISTÈRE – 30 JANVIER 2021

Ce meeting fait suite à la dynamique entamée par DJ WILLER après ses prises de positions récentes sur la toile.

Puis les choses se sont rapidement enchaînées, de nombreuses associations et collectifs lui ont apporté du soutien, sans oublier les énergies humaines spontanées.
C’est donc dans une suite logique qu’un groupe FACEBOOK s’est créé afin de répondre aux sollicitations de l’ensemble des DOMIENS.
Pour rejoindre le GROUPE OFFICIEL de #DOMCONNEXIONS

Compte tenu des URGENCES bien plus HUMANITAIRES que « sanitaires » et des problématiques sévères qui perdurent en toute impunité, les différents échanges ont motivé la mise en place d’un certain nombre d’actions.

Selon les COMMUNIQUANTS de #DOMCONNEXIONS,
 » il est important de réunir toutes les énergies animées de bienveillances, autour des valeurs de justice, d’équité et de « VIVRE ENSEMBLE » dans les D.O.M. « 

Infos et Contacts : Via le GROUPE D.O.M CONNEXIONS
Par Mail domtomconnexions@gmail.com
Plus d’infos dans ce communiqué officiel

D.O.M. CONNEXIONS
Dimanche 24 Janvier 2021
S’unir pour bâtir c’est grandir ensemble !
Lyannaj kont systèm KOLONYAL

Le Dimanche 24 Janvier 2021. (mis à jour le 26.01.2021)

Nous invitons l’ensemble des Domiens à un meeting qui aura lieu ce samedi 30 janvier 2021 aux abords du ministère des Outre-Mer à Paris de 13h30 à 16h30 Ministère des Outre-Mer 27 Rue Oudinot 75007 Paris.

A cette occasion nous accueillerons des représentants d’associations de l’ensemble des Outre-Mer et personnalités Afro-Caribéennes, de Guyane, Mayotte, La Réunion, Nouvelle Calédonie, la Polynésie et Saint Pierre et Miquelon. Le but est d’évoquer et revendiquer l’accès à nos droits humains qui sont actuellement bafoués et ce depuis des dizaines d’années !

Un MEETING, pas une marche, pas une prestation politique, de simples humains conscients des inégalités, du non-respect de leur dignité et de leurs droits.

Un mouvement citoyen qui est dans une continuité avec des actions déjà commencées et reconnues dans la majorité de nos départements d’Outre-Mer. Cette année 2021 nous constatons qu’une prise de conscience générale a lieu. Cependant, à quand de réelles actions pour faire respecter nos droits les plus fondamentaux ?
En effet toutes les générations et catégories sociaux professionnelles confondues sont concernées par ces dysfonctionnements.

Pour la justice et l’équité dans les Outre-Mer voici les faits que nous dénonçons :

• Éducation : des cours d’Histoire adaptés à nos territoires. Que l’école de la république et l’éducation nationale puisse adapter et donc enseigner en intégrant l’Histoire des DOM dans ses manuels dans nos territoires afin que nos jeunes puissent s’identifier et connaître leur Histoire, pas celle de « nos ancêtres les Gaulois »
• Santé : équipements médicaux bien loin du standing et standard sur l’hexagone, la Guyane est à l’agonie, la Guadeloupe l’y rejoint tandis que la Martinique lutte pour ne pas sombrer. Problèmes identiques dans l’océan indien et l’océan pacifique. Les équipes soignantes sur l’hexagone agonisent, celles des Outre-Mer meurent. Eau impropre à la consommation, terre polluées, scandale des masques pendant le Covid…
• Économie : prise en compte des domiens dans les fonds de la solidarité, réévaluation du SMIC dans les Départements d’Outre-Mer. Réévaluation du coût de la vie par rapport aux conditions réelles des DOM, leur côté insulaire et l’éloignement avec la métropole : revoir le salaire minimum. Réévaluation de l’Octroi de Mer car aujourd’hui c’est une taxe injuste !
• Ne pas toujours être dans l’obligation de fonctionner via et au départ de Paris. Les DOM se situent dans des environnements maritimes, entourés d’autres îles, avec qui ce serait plus malin et avantageux de fonctionner économiquement. Il faut laisser tomber ce terme et ces habitudes « Métropole ».
• Des dispositifs d’accompagnements des entreprises plus conséquents, pressions et monopole coloniale…
• Concurrence déloyale, réévaluation du camembert économique dans les DOM (les plus grosses franchises et centres commerciaux appartiennent principalement aux familles Békés car la décolonisation a été mal faite et surtout de manière injuste)
• Imposer des taux de recrutement des locaux, mettre en place un BUMIDOM inversé pour un retour des forces vives au péyi… Nos cerveaux partent étudier et restent à l’étranger car n’arrivent pas à trouver un emploi localement.
• S’assurer que les offres d’emploi soient publiées, ne soient pas assujetti à des offres de façade, stop au copinage et filon !
• Industrie du rhum : remise à plat des quotas des litres de rhum produits par île. Actuellement le contingent est en faveur de la Martinique et ce depuis des années grâce à la puissance Béké…
• Droit fondamental et humain à l’accession à l’eau et ainsi respecter/entraider des populations locales non véhiculées, isolées, car il y a une population vieillissante dans les DOM…
• Les politiciens n’œuvrent pas pour les habitants, les administrés. Par contre : magouilles financières (971 : SIAEAG, pointe à pitre) stop à la politique politicienne !
• Protection du littoral : dans les DOM avec la complicité des autorités, nous observons des constructions sur le littoral sans respecter les 50 pas géométriques et en privatisant l’accès à la plage. Il faut y remédier au plus vite !
• Dépollution des sols et des mer : zone de pêche interdite à moins de 100m des côtes car la molécule de chlordécone est présente dans l’eau !
• Que les promoteurs immobiliers cessent de créer des lotissements en sélectionnant les attributions des terrains dans le but de mettre en place des ghettos à blancs
• Respect des traditions et coutumes locales
• Que les Politiques œuvrent dans les problématiques sociales et sociétales dans les DOM
• Transport en commun : dans les DOM, penser à revaloriser le coût afin que toutes les personnes puissent accéder au service peu importe le statut social
• Corruption à tous les étages, manque d’impartialité, détournement de fonds, pour un meilleur contrôle des autorités financières française afin d’éviter ces dérives
• Vente des terres aux locaux : ne plus vendre son âme en faisant disparaitre l’essence même de chaque territoire DOMIEN…
• Système : la population se rend compte que la gestion de des Administrations au sein des territoires est faite par des ressortissants blancs. Aucune personne recrutée localement alors que nous avons de très bons acteurs de terrain qui œuvrent au côté de la population sans appartenir à un parti politique et œuvrant réellement pour la vie des citoyens. Ces ressortissants n’ont aucune connaissance du terrain. Stop à la posture des valets de la cour du Roi… Décisions incohérentes, injustifiées et sans efficacité : reconfinement en Martinique quand en Guadeloupe les bars et restaurants sont ouverts… Sur quoi se basent-ils ?
• Qu’on mette aussi aux postes clés des acteurs locaux au fait du tissu économique, social et culturel.
• Réévaluation du prix des Billets d’avions au départ et vers les DOM pour les DOMIENS à des prix raisonnables (prix doublé et triplé durant les vacances scolaires)
• Stop aux lois qui ne prennent pas en considération les spécificités des territoires DOMIENS
• STOP AUX Dénis de JUSTICE et aux Inégalités sociales
• Réparation : que toute la lumière soit faite sur le procès chlordécone (pièces maîtresses disparues après 15 ans de procès la Justice Française POST-COLONIALE souhaite établir une prescription pour cette problématique qui dure depuis plus de 20 ans. Pour rappel, l’impact de la population au niveau sanitaire est principalement des apparitions cancer de la prostate à plus de 55% et de 33% de cancers du sein pour les femmes. Il a été dénombré que 300 tonnes ont été déversé sur les sols de 1972 à 1993 … !

Quelques Spécificités non exhaustives…

La GUYANE : Mettre en place des mesures et des politiques concrètes pour stopper l’orpaillage illégal ainsi que le trafic de Drogues qui explose avec des MULES qui voyagent trop souvent. Désenclaver le territoire et le plan de mise en place des routes : aucune route pour relier les communes du littoral à celles dans les terres… L’ouest Guyanais peut difficilement communiquer par voies terrestres avec d’autres personnes de la même région ; encore moins Cayenne qui est le chef-lieu !

. La RÉUNION : Ensemble nous demandons justice pour en finir avec les violences environnementales ! LEUCOSE BOVINE…Maladie importée depuis 2006 qui occasionne beaucoup de cancers du sein. Les derniers cheptels de bœufs névrosés présents en France ont été envoyés à la Réunion et surement dans d’autres DOM. 95% des cheptels atteints ont été camouflé par l’ARS/Vétérinaires/SICALAIT/SICARESIA à Mise à MORT des lanceurs d’Alerte.
· Éducation : intégration des anciens dans l’école pour favoriser le savoir vivre et la transmission / Stop l’uchronie de l’Histoire de l’esclavage : la VERITE HISTORIQUE EST INALIENABLE ! / Développement réel et efficace de la culture régionale
· Décriminaliser l’espace publique : déboulonnage et re nomination des noms de rue, places publiques, écoles. Remplacer les noms des bourreaux par des représentants du peuple et de l’Histoire de la Réunion.
· Faire cesser la mono culture de la canne et ainsi diversifier les cultures afin de pourvoir manger et soigner…
· Rendre les terres aux Afros descendants afin qu’ils puissent y développer plantations, élevages, et plus généralement l’économie. LE TOUT DANS LE RESPECT DU VIVANT !

Ce Mouvement prône le vivre ensemble, la justice, le fait que tout le monde soit traité à la même enseigne peu importe sa culture, ses origines et sa couleur de peau.
Les DOM sont des territoires multi culturels composés de Guyanais, Autochtones, Chinois, Hispanophones, St Lucien, Mahoré, Mong, Kanak, Indiens, Blanc Péyi, Antillais, Libanais, Syriens, Béké, Juifs…

Les personnes garantes de la paix sociale ne font pas leur travail car il y a encore aujourd’hui encore trop d’injustices…
Comment se mettre dans de bonnes conditions de vivre ensemble quand les inégalités subsistent ?

De nombreuses Associations, Collectifs et Mouvements Citoyens ont déjà répondu positivement à cet appel à la Mobilisation pour ce meeting dont :
( liste non exhaustive et mise à jour quotidiennement )

QG Zazalé
Tróp Violans
Nasyon Matnik
AKG Association
MounGwadloup#GAM
Nasyon À Moun
#lateamDK
Komité Rényoné Panafrikin
Union des étudiants Réunionnais de l’hexagone
Synergie Outre Mer
Kolectif Constituant Jiwtiss Gwadloup
Gilet Jaune Gwadloup
Association Mariko Aw

One thought on “MEETING DES OUTRE MER AU MINISTÈRE – 30 JANVIER 2021

Next Post

LA VACCINOPRUDENCE

lun Jan 25 , 2021
Share on Facebook Tweet it Share on Reddit Pin it Share it Email DES MÉDECINS ALERTENT SUR LA VACCINATION #COVID19. Le lundi 25 janvier 2021 à 10h30 un collectif de Médecin a tenu une Conférence de Presse sur la VACCINOPRUDENCE. La « Vaccinoprudence » n’est pas l’anti-Vaccin. PRUDENCE POURQUOI ?Parce que le […]

MOBILIZASYON / RDVS

#LAKTU

Le ZAPPING de #DK

#FLASHDK

#KONVERJANS

#CQFD de l'ÉTAT KOLONYAL

#KULT