PREMIÈRE SOMMATION LE 27 FÉVRIER 2021

Lors de son déplacement aux Antilles en septembre 2018, Emmanuel Macron avait reconnu la responsabilité de l’État dans le « Scandale du Chlordécone » qu’il a qualifié de « Scandale environnemental » et a promis que l’État prendrait sa part de responsabilité dans les réparations. Mais le 20 Janvier 2021, les parties civiles qui avaient déposé des plaintes pénales il y a 14 ans ont été informé que des preuves avaient notamment disparu du dossier de l’empoisonnement au chlordécone.

EN MARTINIQUE, EN GUADELOUPE ET À PARIS PLUSIEURS HUMAINS SE SONT RASSEMBLÉ POUR DIRE NON À LA PRESCRIPTION ET À LA DÉCISION D’UN NON LIEU.

POUR QUE LE MÉDIA PUISSE SURVIVRE PENSEZ A
NOUS SOUTENIR
REJOIGNEZ NOS GROUPES DE DIFFUSIONS D’INFOS

Next Post

RÉZISTANS GWADLOUP - NON AU MASQUE POUR LES ENFANTS

mar Mar 2 , 2021
Share on Facebook Tweet it Share on Reddit Pin it Share it Email Opération en CoursArticle Mis à Jour Quotidiennement Voir La Fin Pour Être À Jour. Le Samedi 27 Février 2021, lors du rassemblement Place de la Victoire à PAP, le Collectif LIYANNAJ POU TIMOUN GWADLOUP (Page Fan Officielle) […]

MOBILIZASYON / RDVS

#LAKTU

Le ZAPPING de #DK

#FLASHDK

#KONVERJANS

#CQFD de l'ÉTAT KOLONYAL

#KULT